Au bord de la Mortagne N°57

abdlm57 

Au Bord de la Mortagne - N° 57 juillet 2018

Éditorial par Nicole Fick-Michel

 

  A l’heure des grognes paysannes, l’histoire du Comice agricole de Rambervillers donne un éclairage émouvant aux luttes d’antan, quand les attelages de bœufs et les charrues à main constituaient l’essentiel de l’équipement.

Les souvenirs de la dernière guerre, à Rambervillers, à Saint-Gorgon, nous relient aux moments difficiles d’une histoire qui a vu le comportement courageux, voire exemplaire, de certains de nos aînés, mais aussi leurs souffrances.

La présence surprenante de soldats indiens à Clézentaine en 1917, comme celle d’Hindous à Housseras en 1944, nous rappelle que notre petit coin de France s'inscrit dans un monde de précieuse solidarité.

Des visages oubliés et pourtant prestigieux sont à juste titre réinsérés dans les plus belles pages de notre région. C’est le cas du pastelliste rambuvetais Charles Gratia, du libérateur de Sainte-Barbe le 1er novembre 1944, John Macedo.

Autant de leçons d’humanité transmises du fond des mémoires par de tels témoignages.

Nos villages ne sont pas de simples agglomérations où le présent se construit sur les seuls besoins, les seules aspirations, les seuls heurs et malheurs du moment. Leur existence, comme celle de chacun de nous, se nourrit des faits, des mots, des traditions de leur passé ; ils sont devenus notre héritage, c’est-à-dire nos racines, mais aussi notre avenir. C’est pourquoi les témoignages qui raniment pour les générations d’aujourd’hui la mémoire des générations d'avant sont si précieux. Petites histoires, anecdotes, extraits d'archives, toutes les traces de la vie de nos Anciens ont leur place dans cette revue.

Marie-Claude Ferry et, avant elle, Fernand Grosjean, Guy et Marie-Hélène Saint-Dizier et Jean-Claude Kempf, successivement en charge de l'édition, en ont rassemblé la matière en une cinquantaine de numéros, tous riches de pépites tirées de l'oubli. Que tous en soient vivement remerciés. Grâce à eux, la revue Au bord de la Mortagne se réjouit de réunir tant de traces singulières de la petite histoire de nos communautés dont les échos se prolongent dans le présent.

Née à Sainte-Barbe, habitante de Sainte-Barbe, j'ai accepté de prendre le relais de Marie-Claude qui a conduit l'aventure, pendant six ans, avec dynamisme, générosité et savoir-faire. Mon trajet professionnel d'universitaire en langues anciennes m'a toujours maintenue au contact d'un passé qui a contribué à éclairer le présent, celui de mon village, de ma région compris. Vos propres témoignages alimenteront, comme toujours, les éditions qui les mettront en valeur. A les rassembler, je mesure la noblesse de la tâche qui m'attend, mais surtout le poids d'un investissement que seule votre confiance peut rendre fructueux.

Comme vous, j'ai, chevillé au corps, l'amour de notre terroir, de son histoire et de celle de ses habitants. Il ne s’agit pas de rivaliser avec Wikipedia qui recense une mine de renseignements sur tous sujets. Notre partition est originale, elle revitalise le souvenir d’un moment vécu, pétri d'émotions vraies, d'événements particuliers qui n'appartiennent qu'aux enfants de la Mortagne, mais dont les échos retentissent indéfiniment.

Dans notre histoire particulière, l’actualité et le passé se télescopent ; il nous appartient d’en capter les échos et les accords, de les faire partager et de revivifier par là même la mémoire d’anciens temps auxquels nous sommes liés par une intime appartenance.

À une époque où, à travers le monde, de sauvages ignorants veulent effacer l'Histoire, souvenons-nous de la remarque d’Élie Wiesel : « Un homme sans passé est plus pauvre qu’un homme sans avenir » ■

 

Une nouvelle directrice de publication pour cette revue ! Bon courage Nicole !

Et de plus, à l’heure où les associations souffrent de la pénurie de dirigeants, l’Atelier Arts et Histoire a la chance d’avoir pu renouveler, en partie, son bureau. Jean-Claude Remy, membre depuis quelques années de l’association, occupe désormais les fonctions de président. Amoureux des arts, fidèle de notre revue et du Musée, tout à fait légitime dans ce poste, il est entouré d’un bureau dont voici la composition :

-                    

Président : Jean-Claude Remy,

-      Vice-présidents : J.-Luc Tisserant, Jacques Tantin,

-      Secrétaire : Francine Kempf,

-      Secrétaire adjoint : Michel Barbier,

-      Trésorier : Bernard Morel,

-      Trésorier adjoint : J.-Louis Ferry.

Bon travail à cette nouvelle équipe.

Marie-Claude Ferry



Contact : 03 29 65 05 03 - contact@museedelaterre.com
visitez notre site : www.museedelaterre.com

Éditorial ............................................................................................. page 4
Nicole Fick-Michel

Activités - Industries......................................................................... page 5

Ÿ Autour du carton à Rambervillers.............................................................. 4
Paulette Marcolet

Ÿ Le Comice agricole de Rambervillers (1849-1914) : au service du progrès
agricole et de la politique. 1ère partie : la naissance du Comice
sous la présidence de Félix de Ravinel (1849-1850)
................................. 8
Philippe Alexandre

HISTOIRE - TÉMOIGNAGES.............................................................. page 16

Ÿ John Macédo, héros américain de Sainte-Barbe....................................... 16
Nicole Fick-Michel

Ÿ Métendal 1944..., une femme courageuse !............................................. 24
Anne-Marie Colin, Irène et André Roncka

Ÿ Les combats des 30 septembre et 1er octobre 1944
autour des fermes de Métendal................................................................ 26
Jean-Claude Kempf

Ÿ La vie quotidienne d’une famille ouvrière de Saint-Gorgon
sous l’Occupation.................................................................................... 30
Michel Cherrier

Ÿ Des Indiens à Clézentaine en 1917-1918................................................. 40
Bruno Lacroix

Ÿ 1944 : des prisonniers Hindous en fuite,
à Housseras, Paulette Conrard victime de son sens du devoir.................. 43
Jean Lambert

Patrimoine............................................................................................. page 50

Ÿ La Familiale............................................................................................. 50
Jacques Tantin

Biographie - Portrait............................................................................. page 55

Ÿ Les obsèques de Mgr Lœuillet (1853-1934), curé-doyen de Rambervillers 55
Marie-Hélène Saint-Dizier

Ÿ Charles-Louis Gratia, gloire et misère d’un grand pastelliste rambuvetais 58
Fernand Grosjean

Les dernières entrées au  Musée .............................................................................................  page 62

 

 

  

Le n° 57 de juillet 2018 sera bientôt disponible aux adresses suivantes :

 

-  Maison de la Presse, 49 rue Carnot 88700 RAMBERVILLERS
-  Magasin de vêtements « Coup de foudre » 5 rue Henry Boucher - 88700 RAMBERVILLERS
-  Tabac « L’Allumette », 16 rue Abel Ferry 88700 RAMBERVILLERS
-  Tabac « Le Clémenceau », 2 rue du Dr. Lardier 88700 RAMBERVILLERS
-  Pâtisserie Schwartz,, Place du 30 septembre - 88700 RAMBERVILLERS
-  Boulangerie Bannerot, 2 rue du Dr. Lahalle 88700 RAMBERVILLERS
-  Boulangerie Dillensenger , 4 place de la Mairie 88700 BRÛ

Vous pouvez vous procurer les numéros des années passées en vous présentant au Musée les jours d’ouverture.
Sur demande : à Monsieur Bernard MOREL, 44/46, Faubourg de Charmes 88700 RAMBERVILLERS Tél. : 03.29.65.43.69 

 

TARIFS

Numéros anciens

N° 1 à 49.......................................................................... 1 €
 

Numéros récents

  N° 50 (Spécial 500 ans église Ste Libaire).................... Epuisé
N° 51 à 56.................................................................. 7 €
N°57 ........................................................................ 10 €

Frais de port en sus pour un exemplaire : ....................... 5€

 

Musée de la Terre 1, Rue de la Faïencerie 88700 Rambervillers +33 (0)3 29 65 05 03


Jours et horaires d'ouverture Le Musée est ouvert au public de 14h30 à 18h tous les jours (sauf le mardi) à partir de début juillet, lors de l’inauguration de l’exposition temporaire annuelle, jusqu’à la fin de la 2ème quinzaine de septembre.


Tarifs Entrée : 4€ Tarif réduit : 1€  de 11 ans à 18 ans Gratuit pour les enfants de moins de 11 ans Retrouvez-nous sur